TOP
Accueil > Actualités
Actualités


VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX ENFANTS

Imprimer

Dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants, nous vous invitons à télécharger ici une affiche à apposer dans votre cabinet.

Vous pouvez également visionner un outil vidéo développé par la mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences, afin de les aider à libérer la parole.

 

COVID19 : POINT INFO DU 06/04/2020

Imprimer

Chères Consœurs, Chers Confrères,

Vous retrouverez dans cette Newsletter les informations essentielles récemment mises en place.

Informations CPAM :

- Les actes de téléconsultation sont pris en charge 100%, pour tous les professionnels de santé, qu’il s’agisse d’une consultation Covid ou non, pendant toute la période épidémique.

- Lorsque la téléconsultation n’est pas possible en Visio, possibilité de l’effectuer par appel téléphonique pour la prise en charge des patients Covid19 ayant plus de 70 ans ou situés en zone blanche.

- Les soignants (hospitaliers et libéraux) COVID+ auront la possibilité de déclarer une maladie professionnelleauprès de la CPAM ; cela se met en place actuellement, il faudra envoyer les déclarations dans les caisses desquelles vous dépendez, qui seront étudiées dans un deuxième temps.

- Les arrêts de travail pour personnes fragiles et femmes enceintes au 3ème trimestre de grossesse devraient être prolongés automatiquement jusqu’au 15 avril (fin du confinement légalement prévu avant prolongation possible) sans l’intervention des médecins.

- Les médecins ne doivent absolument pas communiquer le numéro de la ligne téléphonique qui leur est dédiée auprès de la CPAM, car cette dernière a été saturée par des appels de patients (ce n’est pas sa vocation).

- La rubrique « Covid19 » sur le site Ameli.fr va être mise à jour en début de semaine et totalement revue.

- Lors de la prescription d'un acte infirmier : si le patient donne son accord, la mention «COVID?» peut-être notée (avec respect du secret médical puisque cela s'adresse à un autre professionnel de santé qui participe aux soins du patient), sinon indiquer "mesures de protection indispensables".

Informations générales :

- Pas d’inscription à la CARMF pour les médecins en retraite/activité libérale durant la période épidémique.

- Les médecins proposant leur aide sont incités à s’inscrire sur renforts-covid.fr pour pallier par exemple le manque cruel de personnel dans les EHPAD.

- Mise en ligne des indemnisations des professionnels de santé volontaires dans le cadre du Covid.

- Nous demandons aux médecins qui ouvrent un centre dédié Covid de ne pas en faire la promotion dans la presse, car nombreux sont les cabinets médicaux qui se sont organisés pour recevoir des patients suspects Covid, sans communication.

- Nous vous communiquons les numéros de téléphone permettant de contacter l’enfance en danger, ainsi que des numéros permettant d’aider les soignants.

- Les professionnels de santé étant en première ligne dans la mobilisation contre l’épidémie, le Gouvernement a mis en place plusieurs dispositifs de soutien à leur activité économique.

Restez vigilants, vos voitures utilisées professionnellement sont potentiellement infectées en raison de vos contacts avec des malades atteints de Covid19. Elles ne doivent être utilisées qu’à ce seul usage afin de ne pas prendre le risque de contaminer vos proches.

Bien confraternellement,

La Cellule de crise COVID19 du CDOM59

 

Covid19 : POINT INFO DU 26/03/2020

Imprimer

Chères consœurs, chers confrères,

Tout d’abord, nous souhaitions vous remercier pour le dévouement et le professionnalisme dont vous faites preuve face à cette crise sanitaire sans précédent que traverse notre pays.

Mais aussi, vous remercier d’avoir gardé vos cabinets ouverts, quelle que soit votre spécialité, permettant d’assurer la permanence de soins comme nous l’impose la déontologie et ce malgré les risques encourus et la baisse d’activité constatée.

Par l’utilisation des moyens modernes mis à votre disposition, vous assurez la régulation téléphonique, la prise en charge des urgences, l’orientation des patients et réalisez des téléconsultations.

Cette dernière technique a d’ailleurs été grandement facilitée par un remboursement et des outils simplifiés. Privilégiez l’utilisation d’applications et de logiciels sécurisés pour l’envoi de vos ordonnances, afin d’éviter l’usage frauduleux de vos prescriptions.

Sachez que l’Ordre, tant au niveau Départemental que Régional ou National, est à vos côtés pour interpeller les autorités sanitaires (ARS, Assurance Maladie, Ministère) quant à l‘invraisemblable manque de moyens : manque de masques en particulier pour nos confrères en 1ere ligne, absence de test, y compris pour nos confrères suspects d’être contaminés. A cela s’ajoutent des tergiversations sur des traitements que certains jugent utiles.

Deux points importants :

- l’utilisation de la Chloroquine : en l’état actuel de l’expérimentation, ce médicament n’est plus disponible en pharmacie et n‘est prescrit qu’à l’hôpital

Inutile donc d’en faire une ordonnance

- Nous attirons votre attention sur la durée des arrêts maladie que délivrés, celle-ci pouvant être source de perturbations importantes dans le fonctionnement des institutions (EPHAD par exemple)

Prise en charge des enfants (selon les préconisations des sociétés savantes de pédiatrie)

- Maintenir en présentielle :
. la consultation de sortie de maternité et du premier mois (si possible plages réservées )
. les consultations avec vaccinations obligatoires (2,4,5, 11, 12, 16 mois)

- Proposer la téléconsultation :
. pathologies infectieuses bénignes de l’enfant fébriles ou non
. suivi maladies chroniques ne nécessitant pas d’examen clinique

- Pour les enfants fébriles :

. ne les recevoir qu’après contact téléphonique ou téléconsultation

. limiter les consultations au cabinet aux enfants de moins de 3 ans ou aux plus grands présentant fièvre qui dure et/ou otalgie et/ou mal de gorge

- Si syndrome grippal :
. téléconsultation pour interrogatoire et juger de l’état général
. si EG bon : envoi fiche conseils de confinement et demande de nouvelles par les parents (tel, mail, téléconsultation) . si EG altéré, polypnée : contacter le 15

Message de l’Assurance maladie aux Professionnels de santé libéraux

Le Forfait Patientèle Médecin Traitant (FPMT) : paiement du solde de ce Forfait Patientèle au titre de l’année 2019, prévu le 27 mars.

Aussi, vous trouverez ci-après trois notes destinées aux médecins et aux centres de santé apportant des compléments d’information sur les mesures dérogatoires dont celles relatives aux IJ des PS libéraux et à la prorogation automatique des ALD.

Tableau récapitulatif des IJ précisant les différentes situations de prise en charge.

Téléconsultations

- les médecins peuvent avoir recours à la téléconsultation sans connaitre préalablement le patient et en dérogeant aux règles du parcours de soins pour les seuls patients susceptibles d’être COVID 19

- les patients sont toujours invités en premier lieu à consulter leur médecin traitant (Décret no 2020-227 du 9 mars 2020 (JO 10 mars 2020).

- les téléconsultations réalisées sont prises en charge à 100 % par l’assurance maladie, pour tous les patients.

Cartographie des officines relais suite aux dons réceptionnés par l’ARS

Suite aux dons de masques émanant des collectivités publiques et des entreprises privées de la région, plusieurs centaines de milliers de masques (FFP1 et FFP2) ont été collectés et sont disponibles dans des pharmacies relais ; Cependant, il est toujours possible de contacter les pharmacies de voisinage.

Nous savons, de même que vos patients, que nous pouvons compter sur vous. L’ensemble du conseil départemental reste mobilisé à vos côtés et à votre entière disposition, par mail ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) et par téléphone (03 20 31 00 30), durant cette crise.

 

Covid19 : Attestation de réinscription des médecins radiés

Imprimer


 

Lire la suite...
 

Fiche de suivi des patients suspects Covid19

Imprimer

Chers confrères, chères consœurs,


Nous vous joignons ce jour le document élaboré par les Maîtres de stage universitaires du Cambrésis, permettant le suivi des patients suspects de Covid19. La composition de cet arbre décisionnel reprend les préconisations de l’ARS. Cette fiche devrait permettre de hiérarchiser rapidement les patients et d’orienter les conduites à tenir adéquates. Nous remercions par avance le Dr Caremelle qui a fait part de son souhait de diffuser ce document à l’ensemble des confrères.


Télécharger ici le document


D’autre part, nous vous informons que la commission nationale d’entraide a mis en place un numéro unique destiné à l’écoute et à l’assistance des médecins et des internes qui éprouveraient des difficultés psychologiques. Ce numéro 0800 288 038 est opérationnel, 24/24 et 7/7.

Nous restons à votre écoute et votre entière disposition.


Bien confraternellement.


La Cellule de crise Covid19 du CDOM59

 

Covid-19 et gestion des agendas en ligne

Imprimer

Alertés par un confrère de terrain sur les risques potentiels des programmations de RV par les patients sur vos agendas en ligne, nous nous permettons de vous appeler à la plus grande vigilance dans la gestion de vos agendas.

En effet comme le signale ce confrère il est possible pour un patient de programmer son RV pour un suivi simple et puis le jour de la consultation présenter de la fièvre ou des signes respiratoire.

Bien sûr il est demandé au patient s'il présente de la fièvre ou de la toux au moment de l’inscription sur l'agenda mais la situation clinique du patient peut évoluer.

Vous le savez, dans les conditions d’utilisation Doctolib vous rappelle que son "utilisation se fait à vos risques et périls".

Alors n'oubliez pas de préciser à vos patients que si le jour de la consultation il présente de la fièvre et de la toux, ils vous préviennent des leur arrivée pour que vous puissiez les isoler ou les rediriger vers une consultation dédiée Covid-19.

Bon courage à tous et merci pour votre implication, votre professionnalisme.

La Cellule de crise Covid-19 du CDOM59

 

URGENT BESOIN DE MEDECINS POUR OUVERTURE DE SITES CROIX ROUGE à CANTIN et MORBECQUE

Imprimer

Lire la suite...
 

Message de haute importance CDOM

Imprimer

Nous avons de plus en plus de confrères qui nous relatent leurs vols de masques et fractures de véhicules liés à la présence du caducée sur le pare-brise : soyez attentifs et prévoyants en n’omettant pas de le retirer lorsque vous ne roulez pas.

 

Concernant les spécialistes d’organes

Il est indispensable de ne pas annuler totalement les consultations, mais de les réduire au maximum pour pouvoir accepter les urgences (rectorragies, métrorragies, «boule dans le sein» …)

Il est indispensable que les patients ne se croisent pas en salle d’attente. Il est possible d’organiser, comme cela se fait dans plusieurs cabinets de la région, une attente des patients dans leurs voitures, qui seront appelés par les médecin ou les secrétaires chacun leur tour.

 

Pour tous

Il est indispensable que les professionnels de santé ainsi que leurs personnels soient protégés !

L’ensemble du conseil départemental, relayé par le conseil national, a fait part de son indignation auprès des instances gouvernementales concernant la gestion de l’approvisionnement des masques pour les confrères sur le terrain.

De plus, ne bénéficiant plus du dépistage d’infection à covid19, certains confrères vont devoir travailler étant atteints sans le savoir en risquant de contaminer leurs patients en l’absence de protection : une hérésie !

Nous mobilisons nos forces pour que vous soyez entendus !

Nous tenions à vous faire part du constat d’élan de solidarité et de mobilisation de la part des professionnels de santé qui proposent leurs services en vue de faire face à cette terrible crise sanitaire, à tel point que les inscriptions à la réserve sanitaire ont explosé.

 

Merci à tous pour votre investissement, l’ensemble du conseil départemental restant à votre disposition et votre écoute.

 

COVID-19 : POINT INFO DU 16 MARS 2020

Imprimer

En raison des mesures gouvernementales le Conseil départemental a dû fermer ses portes.

Néanmoins la continuité du service est assurée, le secrétariat est joignable par mail: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. et par téléphone au 03 20 31 10 23 du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 17h.

Le contrat d’assistanat !

Vous avez la possibilité de vous faire aider par un assistant (médecin ou étudiant) en établissant un contrat d’assistanat, qui vous permet d’exercer en même temps - à la différence du contrat de remplacement.

https://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/assistant.pdf

https://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/etudiantadjoint_.pdf

ce contrat est à retourner signé au Conseil départemental.

Actualisation des recommandations COVID-19 – info ARS :

1. GUIDE DE PRÉPARATION À LA PHASE ÉPIDÉMIQUE DE COVID-19

Face à la circulation active du SARS-CoV-2 (phase épidémique de Covid-19), tous les acteurs du système de santé doivent pouvoir se préparer et se mobiliser en s’appuyant sur des modalités d’organisations précises.

Le guide méthodologique de préparation à la phase épidémique de Covid-19 est disponible sur le site du ministère des solidarités et de la santé : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide-covid-19-phase-epidemique-v15-16032020.pdf


2. LIGNES DIRECTRICES POUR LA PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PATIENTS COVID-19

En phase épidémique, comme lors d’une épidémie de grippe, les patients présentant une forme simple ou modérée devront pouvoir être pris en charge en ville en utilisant les ressources médicales et paramédicales du territoire et en mobilisant l’ensemble des acteurs. Cette prise en charge ambulatoire a vocation à être organisée par les professionnels de santé habituels des patients sur la base des lignes directrices et recommandations des autorités sanitaires.

Le guide « prise en charge en ville par les médecins de ville des patients symptomatiques en phase épidémique de covid-19 » devrait être disponible sur le site du ministère des solidarités et de la santé.

NB : ces documents ont vocation à être réactualisés et complétés par des annexes à venir.


3. FORMATION DES PROFESSIONNELS AU COVID-19

Un outil de formation de masse à destination des professionnels a été élaboré par l’EHESP en lien avec la mission nationale de coordination du risque épidémique et biologique (COREB), l’association nationale des centres d’enseignement des soins d’urgence (ANCESU), les Sociétés savantes (SPILF, SF2H, ) et l’Institut Pasteur.

Ce corpus de « capsules vidéo » est disponible sur la page Covid-19 du site du Ministère des solidarités et de la santé sera enrichi progressivement.

Nous vous remercions votre implication.

L’ensemble des professionnels de santé se mobilise de façon considérable pour répondre à cette crise d’une sévérité exceptionnelle.

Bien confraternellement.

La cellule de crise COVID-19 du CDOM 59