TOP
Accueil > Actualités > COVID-19 : POINT INFO DU 14 MARS 2020

COVID-19 : POINT INFO DU 14 MARS 2020

Imprimer

A partir de lundi 16 mars 2020, les médecins généralistes vont être en première ligne dans la gestion de l’infection à coronavirus. Les patients ne devront plus appeler le 15, mais directement leurs médecins de famille.

La CPAM va contacter tous les médecins libéraux pour savoir s’ils peuvent accepter des patients supplémentaires dans les semaines à venir (à titre d’exemple : proposer des plages de consultations le jeudi alors que c’est un jour non travaillé habituellement).

Les patients contactant le 15 :

- Seraient renvoyés vers leurs médecins traitants (MT) ;

- S’ils n’ont pas de médecins traitants, l’appel sera dirigé vers la CPAM qui se chargera de trouver un MT

Nous travaillons de concert avec les URPS, la CRAM et l’ARS pour que vous ayez des protections d’un niveau suffisant et en quantité importante pour répondre à l’afflux de patients qui devrait être exceptionnel.

En fonction des secteurs et des possibilités, des sites dédiés à la prise en charge des patients vont être mis en place (comme certaines MMG qui en ont la capacité, ce point étant administré par l’ARS.

Quelques précisions pratiques :

- Les arrêts de travail pour garde d’enfant doivent être réalisés par l’employeur directement sur le site de la CPAM de façon déclarative et non par le médecin (arrêt dénommé : coronavirus) ;

- Les patients dits fragiles et à risque, en ALD ou présentant des pathologies chroniques devraient recevoir un courrier de la CPAM, leur permettant de bénéficier d’un arrêt de travail émis par leur MT en télétransmission, sur simple appel téléphonique, sans consultation ;

- Ne plus proposer de consultations libres, mais sur RDV, pour éviter un maximum la promiscuité ;

- Incitation des médecins récemment retraités, des jeunes médecins non installés de participer à la réserve sanitaire ;

- Obtention des masques en officine sur présentation du Numéro RPPS (les masques chirurgicaux et FFP2 devraient être disponibles en début de semaine prochaine) ;

- Incitation de l’utilisation de la téléconsultation (en respectant les RGPD) notamment par le biais de la plateforme PREDICE ;

- Indemnités journalières (IJ) prises en charge par la CPAM pour les libéraux, avec carence de 3 jours pour les médecins infectés, sans carence pour les médecins ayant été en contact avec un cas de Covid+ ou devant cesser le travail pour garde d’enfant ;

La CARMF compléterait ces IJ pour les médecins en classes C, là aussi sans délai de carence.

La CPAM, confrontée de son côté aux mêmes problématiques d’arrêts de travail dans son personnel et de diminution d’effectif, souhaiterait de la part des médecins qu’un maximum de démarches médico-administratives soient dématérialisées (demande d’ALD, arrêts de travail…)

L’ensemble des conseillers ordinaux vous remercie pour votre implication et félicite les professionnels qui ont annulé leurs vacances pour se rendre disponibles et prendre en charge la population dans sa globalité au-delà de chaque patientèle.

La cellule de crise COVID-19 du CDOM 59