TOP
Accueil > Actualités > Fonds d'Indemnisation des Victimes de l'Amiante (FIVA)

Fonds d'Indemnisation des Victimes de l'Amiante (FIVA)

Imprimer

 

Depuis sa création, il y a plus de 20 ans, le Fonds d'Indemnisation des Victimes de l'Amiante (FIVA) a indemnisé plus de 110 000 personnes.

Le législateur l'a en effet doté d'une double vocation universelle :

- indemniser toutes les victimes, quelle que soit leur situation (salariés, fonctionnaires, indépendants, chefs d'entreprise, retraités, personnes à la recherche d'un emploi...) ou la façon dont elles été exposées (professionnelle, familiale, environnementale...) ;

- de l'ensemble des préjudices qu'elles ont subis (au-delà, donc, des prestations offertes par les organismes de sécurité sociale).

Les chiffres de Santé Publique France, qui suit les cas de mésothéliome depuis 20 ans, montrent un écart sustantiel entre le nombre de cas recensés (malheureusement toujours en hausse) et le nombre de personnes sollicitant le FIVA, malgré le lien de causalité entre cette pathologie et le fait d'avoir été exposé à l'amiante.

C'est pourquoi le FIVA a fait de l'accès aux droits l'axe central du contrat d'objectifs et de performance (COP) qui le lie à l'Etat, cherchant ainsi à accroître sa visibilité, principalement auprès du corps médical, premier prescripteur de ses services.

C'est dans cet objectif que vous trouverez une affichette que vous pouvez télécharger ICI, également disponible sur le site internet www.fiva.fr